Hush de Mike Flanagan

Afficher l'image d'origine
Résumé:

Maddie Young est un jeune écrivain sourde ayant décidé de s’installer seule dans une maison au fond des bois, espérant que le calme et la solitude lui permettraient de retrouver l’inspiration pour écrire son prochain livre. Après une petite visite amicale de sa voisine, Sarah, elle ne se doute pas le moins du monde de la présence d’une autre personne près de la maison, un homme masqué et sadique qui est bien décidé à la tuer…

Interdit aux moins de 16 ans

Je viens à peine de terminer le visionnage de ce film que me voilà entièrement bouleversé. Ce film n’est pas un simple thriller horrifique mais est bel et bien une petite perle du cinéma américain qui fait du bien à l’approche du bac !

Pour commencer, l’histoire de base trouve une certaine originalité et sait se démarquer des autres salshers-homes que nous avons tous vu je pense, n’est-ce-pas ? En effet, le spectateur est plongé dans la vie calme d’une écrivaine sourde et muette, dans un monde où le silence et la solitude règne. Un silence qui sera quelques fois coupé par des dialogues entre personnage ou pas le bruit du quotidien mais qui reste dominant au même titre que la solitude du protagoniste. Mais très vite, ce petit monde prend des proportions dangereuses. Car dans certaine situation, le silence est un prédateur et non une aide. Je dois dire qu’une peur veillait en moi quant à la tournure qu’allait prendre ce film. Une femme sourde et muette qui est la proie d’un psychopathe ? Une idée pour ma part originale mais qui doit être construite de manière logique. Et par chance, cette crainte s’est estompée quant à la tournure finale que prend le film.

Pour continuer, l’ambiance du film n’est pas seulement effrayante mais belle et bien angoissante tout en allant en crescendo vers une forme d’angoisse beaucoup plus prononcée. En effet, le spectateur est placé dans un cadre isolé qui la nuit venue prend un aspect beaucoup plus effrayant. De plus, nous ne somme en aucun cas préparé à la suite éventuelle du film si bien que le spectateur a peur du devenir de la protagoniste ou encore de voir surgir l’inconnu à tout moment derrière une fenêtre. Mon cœur n’a cessé de battre quant aux nombreux rebondissements que ce film cache, plongeant le spectateur dans l’insoutenable chemin du doute. Il est bien impossible de deviner une quelconque fin tellement que l’intrigue est complexe et que le réalisateur sait vous captiver jusqu’à la fin.

Mais si l’atmosphère pesante était la seule qualité. Si ce film est dédié à un public averti et mature c’est à cause de cette violence présente dans le film. En effet, certain passage de celui-ci demande d’avoir un estomac bien accroché quant au réalisme des ces scènes. Alors si vous ne craignez pas le sang et les bruitages peu récurrents d’un couteau dans la chair ou d’os brisés à coup de pied, je pense que vous êtes aptes à le découvrir.

Pour conclure sur un point beaucoup plus technique du film, j’ai trouvé celui-ci particulièrement beau quant à l’image et à la bande-son. Une image d’incroyable qualité, une technique de filmage intéressante et une bande-son angoissante qui sera, en bon complément, à vous plonger efficacement dans le film.

Afficher l'image d'origine

Pour continuer, je pense qu’un petit tour des personnages s’impose. Ce film s’avère être intéressant par le nombre peu de personnages. Malgré la protagoniste et le tueur, seul trois autres personnages contribuent à la distribution du film. Pour commencer, j’ai beaucoup aimé le personnage Maddie Young. En effet, le spectateur découvre un personnage attachant de part sa maladie et toute l’histoire qu’elle a pu vivre à cause d’elle mais aussi de part l’aventure horrifique que celle-ci va vive. Et je dois dire que j’ai trouvé ce personnage encore plus captivant quant à son intelligence et ses techniques pour survivre. Le spectateur à sans cesse peur pour Maddie puisqu’on ne peut qu’aimer ce personnage.

Ensuite, parlons de cet assassin. Je dois dire que ce personnage, bien que mon point de vue diverge vers un avis beaucoup plus négatif, a été pour moi une source d’incroyabilité quant au niveau de sadisme que celui-ci atteint. Il semble vivre selon une seule et unique pulsion qui est celle de tuer. Je dois dire que l’idée de faire entrer ce dégénéré dans la maison aurait donné un aspect intéressant au film, mais le fait même que celui rode  à l’extérieur et cela jusqu’à la fin du film donne quelque chose de beaucoup plus angoissant. Nous découvrons un assassin violent, et ayant la même ruse que celui d’un prédateur animal.

Pour conclure, il s’agit d’un film à voir absolument et cela même si le mot horrifique vous repousse. Vous allez découvrir un film angoissant, intense émotionnellement et incroyablement beau. Un thriller horrifique à huit-clos qui sera éveiller en vous une certaine forme de claustrophobie. Un film incroyable qui sera vous captiver et je pense bien plus !

• • • • •
Ma note: 5/5

L’avis de Arsène’s Mind: A demander ! ^^

 

Envie de se mettre dans l’ambiance ?:

2 Replies to “Hush de Mike Flanagan”

  1. Salut ! Tout d’abord, très bon article ! Tu m’as vraiment beaucoup donné envie de voir ce film, mais bon…étant une grande peureuse et n’ayant que 15 ans, je pense que je vais m’abstenir…xD Parce que sinon je ne vais plus réussir à m’endormir ni à rester seule une seule minute x)
    Mais quand bien même ton article est très intéressant et il me tarde d’en lire d’autres !
    Bisous 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s