Vivants d’Isaac Marion

Résumé: Le monde est dévasté par une étrange épidémie. Les Morts se relèvent, les Vivants se cloîtrent à l’intérieur de forteresses. Une guerre sans merci les opposent.
R est un Mort. Comme tous les Morts, R n’a pas de souvenirs, pas d’émotions, et, animé par une faim irrépressible, dévore les Vivants. Mais R rencontre Julie. R l’emmène avec lui. Et bafoue les règles des Vivants et des Morts pour rester avec elle. Mais leur monde ne les laissera pas faire.

Je ne sais comment décrire ce roman mise à part qu’il s’agit peut-être d’un des romans de zombie le plus captivant et original que j’ai pu lire. Et croyez-moi, je n’avais qu’une envie à la fin de celle lecture, de crier haut dans le ciel à quel point j’ai pu adorer ce livre.

Pour commencer, j’ai été particulièrement surpris par l’originalité de ce roman. En effet, nous ne suivons pas un roman de zombie comme tant d’autres, plongeant alors le lecteur dans un flot indigeste de clichés, qu’on ne cesse de nous recasser dans la littérature ou encore dans le cinéma. The Walking Dead hein, on connaît tous ! Bien au contraire, l’auteur nous peint une image nouvelle et originale des zombies, et n’hésite alors pas à leur attribuer un côté humain, à la fois comique et attachant. Nous découvrons ainsi des zombies qui semblent vouloir fortement se rattache à la vie des vivants avec de nombreux concepts tels que l’idée de fonder une famille, d’éduquer les enfants zombies ou encore de se réunir pour faire l’éloge d’étranges créatures appelées « Les Osseux ». L’auteur ne souhaite pas donner l’image d’un mort-vivant effrayant et répugnant, et j’ai trouvé cela particulièrement intéressant.

De plus, l’auteur semble se concentrer davantage sur l’aspect psychologique des personnages. Autant des protagonistes que des zombies eux-mêmes. Car comme il a pu être dit précédemment, l’auteur nous propose une vision totalement innovante et attendrissante de ces mangeurs de cerveaux. Des zombies au comportement beaucoup plus humain et qui semblent être tournés vers une véritable volonté de redevenir vivant. S’offre à nous alors l’image d’une épidémie inversée où le réveil des morts transgressent pour laisser place aux vivants. Une vision très romanesque que j’ai alors fortement appréciée durant ma lecture.

Mais Vivants, ce n’est pas une simple histoire de zombie. C’est une véritable réflexion sur les émotions, sur la vie, sur la mort, sur l’amour et l’amitié. En plus de vivre un véritable feu d’artifice d’émotions, nous suivons une réflexion particulièrement poétique sur la culpabilité, ou encore même sur la nature de cette épidémie, qui malheureusement n’est que vaguement traitée à la fin du roman, et cela d’une manière particulièrement implicite. Mais attention, ce poétisme qui nous emplit tout au long du roman, reste quelquesfois brisé par la violence de certaines scènes où morsures et crânes brisés dominent toute chose et nous rappelle alors l’aspect sauvage de ce monde postapocalyptique. Le lecteur est donc plongé dans une intrigue captivante où se côtoie violence, action et réflexion.

Pour continuer, j’ai beaucoup aimé les personnages. En effet, l’auteur n’hésite alors pas à décrire d’une manière à la fois réaliste et captivante chaque personnage, et à détailler l’aspect psychologique des protagonistes. Nous n’avons pas seulement à faire à de simples personnages, mais à des protagonistes à la fois profonds et humains, qui permet alors de partager avec le lecteur un peu d’humilité dans ce monde où mort et espoirs incertains se côtoient.

Pour terminer ce billet en beauté, j’ai trouvé la plume de l’auteur absolument sublime. Une plume à la fois fraîche, entraînante et poétique que j’ai alors très envie de retrouver dans The New Hunger !

 

Pour conclure, il s’agit d’un véritable coup de cœur qui termine l’année 2016 en beauté ! C’est un roman  à la fois drôle, émouvant, révoltant, violent et philosophique qui va tenir le lecteur en haleine jusqu’au dénouement final. Vous allez alors découvrir une vision totalement nouvelle et pour la moins originale des zombies que vous ne pourrez alors trouver qu’attendrissante !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s