Autre-monde, tome 2 – Malronce de Maxime Chattam

Résumé: Imaginez un monde où la nature a repris le pouvoir, où les adultes sont redevenus sauvages et les enfants se sont assemblés en bandes pour survivre, où chaque promenade est une expédition, chaque jour passé, un exploit. Un monde recouvert par un océan de forêts, peuplé de créatures fabuleuses, traversé de courants étranges, d’énergies nouvelles. Un monde nouveau où trois adolescents tentent de déjouer les pièges d’une mystérieuse reine, acharnée à leur perte : Malronce. Oubliez tout ce que vous savez… pénétrez dans Autre-Monde.

Je ne pourrais décrire quel plaisir cela a été de se replonger dans l’univers aussi fabuleux de l’Autre-Monde. Et malgré quelques suspicions que j’ai pu avoir avant le début même de ma lecture, ceux-ci ont très vite laissé place à l’étonnement, au plaisir et surtout m’ont permis d’affirmer que ce deuxième tome se voit être un énorme coup de cœur.

Pour commencer, nous suivons dans la continuité même du premier tome, l’aventure de nos trois protagonistes alias l’Alliance des Trois toujours plongés dans cet univers sombre, étrange voire inquiétant qu’est l’Autre-Monde. Nous suivons alors une continuité dans leurs butes quant à se rendre dans le Sud et ainsi obtenir des réponses aux interrogations qui les hantent  mais permet aussi au lecteur de définir ce second tome comme une aventure encore plus trépidante que celle du premier tome. En effet, comparé au premier tome qui ne cesse d’être considéré pour moi comme un véritable coup de cœur, Malronce se voit être un concentré d’actions, de révélations tout aussi bouleversantes les unes que les autres, mais permet aussi la mise en place d’une intrigue encore plus captivante que le premier tome. Ainsi ce second tome permet de répondre à de nombreuses interrogations qui ne cessaient de tourner en nous durant la lecture du premier tome, tout en laissant d’une manière efficace une part de mystère à cette aventure, au devenir de nos protagonistes et de ce monde étrange qui se fait appeler Autre-Monde.

Et c’est avec cet Autre-Monde que je vais poursuivre mon enchaînement d’idées. Je dois dire que l’une des choses qui m’a le plus plu dans ce second tome sont ces nombreux aspects que l’on découvre de ce monde nouveau. Un aspect à la fois bestiale, merveilleux voire inquiétant, de par la découverte de nouvelles créatures toutes plus incroyables qu’elles ne surpassent notre imagination. Mais aussi de part celle de nouveaux paysages, ou de la complexité que celui-ci exprime dans cette saga. Cependant, et l’un des principaux points négatifs que je pourrais souligner à cette saga est les nombreuses interrogations qui ne cessent de tourner en moi sans pour autant que l’autour nous en apporte une quelconque réponse dans ce tome, ce qui en autres permet à contribuer à ce côté mystérieux qui plane autour de ce monde.

Pour continuer, c’est grâce à la plume de l’auteur notamment, que celui-ci réussi avec beaucoup d’habilité à attribuer à ce second tome une sensation de mouvement à son récit, de part une succession d’événements toujours plus incroyables les uns que les autres qui ne cessent alors de créer en le lecteur cette pulsion vive de savoir ce qui se passe à la page suivante, mais aussi de part une très nette évolution de nos protagoniste qui décrit alors un mouvement plus abstrait dans la narration. Une évolution qui se traduit par des dialogues plus riches, une réflexion et prise de décision plus mâture qui rend alors le roman plus intéressant et permet de le sortir de cet aspect plutôt jeunesse que j’avais pu trouver durant ma lecture du premier tome.

Cependant, ce roman se voit sortir de ce cocon enfantin par la présence de scènes particulièrement violentes, stressantes voire angoissantes, ainsi que par la notion de thèmes plutôt sordides tels que la pédophilie, la violence gratuite, la mort ou encore celui des croyances rendant alors ce roman, comme j’ai pu le dire précédemment, plus adulte et plus complexes qu’auparavant.

Enfin, c’est avec un grand plaisir que ce roman se voit être caractérisé par l’entrée en vigueur de nombreux personnages, tous aussi intéressants les uns que les autres, contribuant à cette fascination que j’ai pu avoir pour ce second tome. Des entités telles qu’un pervers obsédé par la jeunesse, une reine dont on ne connaît encore l’identité, des Pans au physique particulier ou encore de nombreux autres Pans auxquels on s’attache très vite. Et c’est avec un grand plaisir que nous retrouvons alors l’Alliance des Trois et Plume qui, oui fait partie de mes protagonistes préférés de cette saga !

Pour conclure, si vous n’avez pas commencé cette saga ou que vous rester bloqué au premier tome, je vous recommande alors très fortement de par une aventure encore plus captivante que le premier tome, une vision encore plus intéressante de l’Autre-Monde, mais aussi par sa dose importante en émotion et en révélation. Un véritable coup de cœur qui me donne alors l’envie de continuer avec vivacité cette saga !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s