La vallée des poupées de Jacqueline Susann

Couverture La vallée des poupées

Résumé: 1945. Anne Welles quitte sa famille et son fiancé de Nouvelle-Angleterre pour débarquer à New York, la tête pleine de rêves et de gloire. Elle y devient secrétaire d’un avocat spécialisé dans le théâtre et fait la connaissance de deux autres jeunes femmes qui prévoient de faire carrière dans le monde du spectacle: l’ambitieuse et prometteuse Neelly O’Hara et la très belle mais peu talentueuse Jennifer North. Des bureaux d’agents d’artistes aux coulisses de Broadway, des plateaux d’Hollywood aux premières émissions TV, le roman suit leur ascension (et chute) respective, au rythme de leurs rencontres plus ou moins heureuses, carrière, amitié, amours bien sûr et autres trahisons et désillusions…

C’est avec un grand désespoir et de nombreuses larmes versées que j’ai terminé hier ce roman pour lequel mon existence accordait un attachement sans nom. Une lecture qui a su traîner en longueur mais qui a su avant de voir les rideaux se refermer, se terminer en beauté et faire de ce contemporain, un véritable coup de cœur !

Pour commencer je dois dire que l’histoire est juste incroyable. Peut-être que cet argument va vous paraître relativement simpliste mais il est clair pour moi que l’intrigue de ce roman a su me captiver du début jusqu’à la fin. Nous suivons ainsi dans ce roman l’entrée d’une jeune femme dans le monde mouvementé de New York ainsi que sa progression sociale et professionnelle dans le monde impitoyable du show-biz. Je dois vous avouer que je n’avais encore jamais lu de romans abordant ces thématiques-ci et cette perspective-ci m’enjouait bien avant de débuter cette lecture. L’auteure nous y peint alors une fresque presque utopique de ce monde puissant derrière lequel pourtant règnent malheur et cruauté. En plus de traiter ces thématiques d’une manière intéressante, l’auteure nous brosse le portrait superficiel et cruel d’une Amérique des années 40 jusqu’au milieu des années 60 ainsi que celui des femmes dans le milieu artistique, de quoi poser les fondements même de nombreuses réflexions.

Ne vous attendez pas à une histoire emplie d’action ou encore de rebondissement. Le suspens n’est pas au rendez-vous dans ce roman, mais bel et bien le calme et la continuité de la vie de trois femmes à savoir Anne Welles, Neelly O’Hara et enfin Jennifer North, ainsi que leur ascension, leur chute et leurs rencontres dans ce monde incontesté et profondément mauvais. Ainsi grâce à la plume fraîche et captivante de Jacqueline Susann, ce contemporain se voit être un véritable éventail d’émotions entre la joie en passant par la haine et la tristesse mais aussi permet de décrire le portait de ses femmes selon une tournure à la fois émouvante mais tout aussi dramatique. Ainsi préparez vos mouchoirs car l’expression « avoir le cœur serré » n’est que trop vrai dans ce roman !

Pour continuer sur les thématiques, ce n’est pas seulement les thèmes de l’art, de la chanson ou encore du cinéma que l’auteur aborde d’une manière profonde et captivante je dois dire, mais c’est un véritable feu d’artifice de sujets qui vous sont offert tel que celui de l’amitié, de l’amour, de la superficialité, de la drogue ou encore de la déshumanisation féminine qui prend de ce roman une tournure presque omniprésente.  Un nombre important de thématiques traités d’une manière intéressante par l’auteure apportant à ce roman une tournure encore plus humaine et une critique encore plus cruelle de la société américaine à cette époque.

Pour terminer un petit mot sur les personnages du roman. Il est très facile pour le lecteur de s’attacher à ces nombreux personnages aussi bien réalistes qu’ils n’en sont pas moins profondément humains. Ils viennent contribuer au dynamisme captivant du roman et malgré quelques protagonistes relativement détestables, c’est avec un plaisir profond que j’ai pu découvrir chaque personnage ainsi que leur continuité dans l’univers du roman.

 

Pour conclure, ce roman est un véritable coup de cœur ! Un roman qui a su me captiver jusqu’aux dernières pages et qui a su m’emplir de nombreuses émotions. Il ne s’agit pas d’un simple contemporain mais d’une véritable vision de la société américaine de ces années-là de par les nombreuses thématiques traitées par l’auteure mais aussi de par l’histoire en elle-même qui reste incroyable ! Un roman que je vous recommande vivement si vous ne l’avez encore pas lu !

2 Replies to “La vallée des poupées de Jacqueline Susann”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s